L'alimentation

alimentation-illustration

Avant même la naissance, vous devrez décider si vous allez allaiter ou non votre bébé. C'est un choix personnel dont vous pouvez parler avec une sage-femme lors des cours de préparation à l'accouchement.

J'allaite...

Le matériel nécessaire est dans ce cas réduit au strict minimum. Le soutien-gorge d'allaitement est pratique, vous en aurez besoin d'au moins 3.

Les coussinets d'allaitement (jetables ou lavables), indispensables, se glissent dans le soutien-gorge pour absorber les écoulements de lait entre deux tétées.
Les coquilles d'allaitement souples s'utilisent ponctuellement pour soulager des mamelons crevassés ou engorgés et éventuellement recueillir les fuites de lait.

Le tire lait permet de désengorger la poitrine et de tirer son lait pour donner le biberon plus tard. Il en existe des manuels (c'est parfois plus long) et des électriques (plus lourds et encombrants) qui ont tous deux des adeptes. Attendez d'avoir commencé à allaiter pour voir si cet achat est nécessaire (vous pouvez également le louer en pharmacie).

Je donne le biberon

Le premier achat sera le biberon. Il est vendu avec la tétine adaptée, la bague de serrage et le capuchon de protection.

Il vous faudra acheter des tétines supplémentaires (elles ont une durée de vie entre 1 et 3 mois en raison des lavages répétés et de la stérilisation), assurez-vous qu'elles s'adaptent à vos biberons.

Vous commencerez avec un lait premier âge qui vous sera prescrit par le pédiatre de la maternité.

Le biberon

Six à 8 biberons sont souhaitables afin de pouvoir les stériliser ensemble. Le choix est très vaste.
La matière : Les biberons en verre, plus lourds et plus fragiles aux chocs sont les plus durables et se nettoient bien. Les biberons en plastique plus légers perdent de leur transparence après lavages et stérilisations répétés. On peut commencer avec des biberons en verre pour passer ensuite au plastique, une fois que l'on ne stérilisera plus.
La contenance : Les biberons de faible contenance (90 à 120 ml) sont vite inutiles pour le lait, leur préférer des biberons de plus grande contenance (240 à 340 ml).
La forme : Le modèle standard est cylindrique. Le biberon triangulaire, facile à prendre, il ne roule pas lorsqu'il tombe. Le biberon coudé permet à la tétine d'être toujours pleine pour éviter l'ingestion d'air mais il est moins pratique à nettoyer et la poudre moins facile à mélanger. Le biberon à ouverture large permet de verser la poudre de lait plus facilement. Certains biberons sont plus facilement préhensibles par bébé (l'âge auquel l'enfant est capable de tenir son biberon est très variable selon l'enfant).
Le nettoyage du biberon est très important, il doit se faire à l'aide d'un goupillon (idéalement deux de tailles différentes). Les mamans préfèrent souvent les biberons les plus simples, plus faciles à nettoyer que les modèles avec plusieurs éléments à assembler et à laver.
Les options : Le biberon à température indique sur les parois s'il est à la bonne température, le biberon à anses (amovibles) permet plus tard à bébé de prendre seul son biberon. Le biberon jetable (utilisation unique) peut être utilisé en dépannage mais il n'est pas très écologique. Le biberon à fond amovible permet un nettoyage plus facile, certains parents se plaignent de fuites. Le biberon auto stérilisable (au micro-ondes) est apprécié pour les déplacements. Assurez-vous que vous pouvez y adapter votre marque de tétines.

La tétine

Le débit idéal du lait est d'une goutte par seconde (à vérifier en retournant le biberon et en laissant s'écouler le lait).
Il existe des tétines en caoutchouc marron (ou latex), plus proche du sein mais avec une odeur et un goût qui peuvent rebuter certains bébés. Sa durée de vie est d'un mois environ (elle devient de plus en plus molle avec le temps). Certains enfants présentent des allergies au latex.
Il existe des tétines en silicone transparente (plus résistante aux stérilisations répétées et à changer tous les trois mois).
Certains bébés vont préférer l'un plutôt que l'autre. L'idéal est d'essayer les deux pour ensuite acheter les tétines adaptées.
Le débit est fixe ou variable. A la naissance et pendant les 6 premières semaines environ, on utilise plutôt un débit lent (1er âge). Par la suite on peut choisir des tétines à vitesse unique ou variable (3 vitesses : la première pour le lait et les seconde et troisième pour les biberons plus épais : soupe ou bouillie).
La forme : il existe des tétines à bout rond (cerise) qui permettent de choisir le débit, des tétines physiologiques qui reproduisent la forme du sein maternel (adaptée à l'allaitement mixte et au sevrage) et des tétines à valve pour réduire l'absorption d'air.

En conclusion, les goûts des bébés et des parents en matière de biberons et de tétines sont très variables. Plutôt que d'acheter dès le début un lot de 6 biberons de la même marque, essayez de vous équiper de biberons et tétines différents (mais adaptés à son âge) pour voir ceux qui conviennent le mieux.

Le chauffe biberon

Il est possible de donner le biberon à température ambiante mais tous les bébés n'apprécient pas. Le chauffe-biberon permet de réchauffer le biberon rempli d'eau (y ajouter ensuite le lait en poudre) et les petits pots.
Le système de réchauffage peut se faire par eau bouillante (le plus classique), par vapeur ou encore par cristaux (sans prise électrique).
Il existe des modèles mixtes qui peuvent se brancher sur une prise électrique ou l'allume cigare de la voiture.
Si vous ne disposez que de peu de place dans la cuisine, certains appareils combinent la fonction chauffe biberon et stérilisateur (un appareil, deux fonctions).
Les options : Un enrouleur pour le fil électrique est souvent pratique. Certains permettent de sélectionner la température de départ (biberon/pot sorti du réfrigérateur ou température ambiante), des modèles sont équipés d'une alarme lorsque la température souhaitée est atteinte. Le système de protection contre la surchauffe en cas d'oubli peut également être sécurisant.
En choisissant le chauffe biberon assurez-vous que la marque des biberons choisie rentre dedans. Vérifiez le temps de réchauffage : le plus court est le mieux car la patience n'est la première qualité du bébé affamé. Assurez-vous enfin que votre appareil pourra réchauffer les petits pots par la suite.

Le stérilisateur

La stérilisation est généralement conseillée jusqu'à 4 mois. La première chose nécessaire est de rincer puis nettoyer très soigneusement (eau chaude et liquide vaisselle) les biberons complètement démontés après utilisation pour éviter la prolifération des germes. Deux systèmes de stérilisation s'offrent à vous :
la stérilisation à chaud : immersion du biberon et de la bague dans l'eau bouillante pendant 20 mn (10 mn pour la tétine pour éviter les déformations) par un système maison de casserole, par un stérilisateur à vapeur électrique, par un stérilisateur qui va au micro-ondes (vérifiez qu'il rentre dans votre four micro-ondes). Certains permettent également de stériliser le tire-lait.
La stérilisation à froid : des comprimés solubles dans l'eau permettent la désinfection. Ce système très simple (eau, pastille et bac) est aussi bien utile en voyage. Les pastilles peuvent laisser une odeur de chlore déplaisante sur les biberons.
Il existe des modèles doubles usages qui permettent la stérilisation au micro-ondes et à froid.
Comparez le nombre de biberons stérilisables en une fois, la durée de la stérilisation, l'encombrement dans votre cuisine...

Le coussin d'allaitement

Que l'on donne la tétée ou le biberon, il faut être bien installé. Ce coussin, idéal dès les premiers mois de grossesse pour dormir ou se relaxer dans une position confortable, est également très utile par la suite. Certains modèles sont convertibles en transat (le harnais de maintien est alors nécessaire) ou en pouf pour les enfants.

La chaise haute et le coussin de chaise

Elle existe en bois (souvent plus esthétique) et en plastique (plus pratique d'entretien).

La chaise bois classique est la meilleure marché, elle nécessite un coussin de chaise en PVC acheté à part pour caler l'enfant et pour qu'il soit à son aise. Elle est utilisable lorsque les enfants commencent à bien se tenir assis (8 mois environ).
Il existe des chaises réglables (en hauteur et en inclinaison), dotées d'un coussin de chaise intégré, elles permettent d'installer un bébé vers 4/5 mois.
Les chaises évolutives (sur le principe des poussettes) sont utilisables dès 4/5 mois et certaines sont même convertibles en chaise adulte, elles existent en plastique et en bois.
La chaise haute est souvent encombrante, les modèles pliants sont généralement très pratiques.
Les options : Certaines chaises sont dotées de roulettes pour les déplacer dans la maison et que l'on bloque pendant l'utilisation. Les tablettes peuvent être amovibles si l'on souhaite installer bébé à la table familiale. L'assise peut se laver séparément.
En choisissant votre chaise pensez à la sécurité et au confort, à la praticité (pliable, facilement nettoyable) et à l'encombrement.

Le bavoir

Il s'utilise dès la naissance pour protéger le vêtement des fuites, des régurgitations et parfois aussi de la bave. Par la suite il sera utilisé pour les repas plus solides et jusque vers 3 ou 4 ans, âge auquel votre enfant décidera qu'il lui faut une serviette comme les grands.
L'idéal est d'utiliser du papier essuie-tout doux pour essuyer le visage de votre bébé, le bavoir protégeant le vêtement. Une bonne dizaine de bavoirs est très utile car vous en utiliserez plusieurs par jour.

La matière : les bavoirs sont généralement en coton, certains sont doublés de PVC pour éviter de mouiller le vêtement en dessous et d'autres sont en plastique avec (ou non) un retour pour récupérer les miettes.
La taille : le bavoir naissance en forme de col ne sert pas très longtemps, lui préférer un modèle plus couvrant.
La fermeture : On trouve des fermetures à velcro : plus rapides à fixer mais bébé peut en grandissant parvenir à enlever le bavoir en tirant dessus (pensez en les lavant à fermer le bavoir pour qu'il conserve ses propriétés).
On trouve également des fermetures à liens mais qui ne sont pas toujours acceptées en crèches.
La forme : bavoir à manches (intégral ou tablier) : très pratique pour tout couvrir, il est également utilisable pour des activités salissantes. Il semble difficile de n'avoir que ce modèle mais 1 ou 2 sont bien commodes.
Bavoir à encolure (ou à col pull) : il s'enfile par la tête comme un vêtement, ce qui permet une bonne protection autour du cou s'il est bien adapté. Certains enfants n'aiment pas trop à l'heure où ils ont faim devoir enfiler un bavoir par la tête...
Bavoir semi rigide : facile à nettoyer, il s'utilise pour les repas autres que le lait, mais n'est pas forcément confortable pour bébé.
Le bavoir classique peut avoir une forme rectangulaire ou arrondie.
Les options : en plus de toutes les couleurs, tous les textes, tous les motifs que vous pourrez trouver sur les bavoirs, il existe des bavoirs avec teether pour les dents (le bas plastique du bavoir permet à bébé de patienter en le mordillant), des bavoirs qu'il faut presser pour entendre un son rigolo etc.
Il est bien d'avoir des bavoirs solides, qui résistent bien au lavage et quelques bavoirs plus « fun » pour faire de jolies photos ou simplement amuser son enfant.